Pierre Lemaitre

Pierre Lemaitre

Pierre Lemaitre

Au revoir là-haut

Au_revoir_la_haut« Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d’avantages, même après. »

Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts…
Fresque d’une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d’évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l’abomination érigée en vertu.
Dans l’atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

Mon avis :

le roman est de qualité – , tout en étant assez prévisible, puisque commencent à éclore un peu partout les commémorations de la Grande Guerre. Pierre Lemaitre a eu la bonne idée de devancer tout le monde sur le sujet, avant que le public ne soit lassé de la question par un tapage médiatique qui promet de durer 5 ans.

« Au revoir là-haut » met en scène deux poilus blessés dans les tous derniers jours de la guerre. De leur difficile réadaptation à la vie civile, de leur dégoût pour une société qui les trouvent bien encombrants avec leurs traumatismes, naîtra l’envie de monter une arnaque grotesque et brillante, lancée comme un pied-de-nez au monde qui les entoure.

Loin de mes lectures habituelles, j’aurais pu ne pas du tout accrocher, car je ne suis tout simplement pas une grande adepte des romans historiques ! mais ce livre est une véritable bombe. Autant prévenir tout de suite, pour s’attaquer à cette lecture, il faut avoir le moral au beau fixe et avoir les boyaux bien accrochés ! Ce roman réaliste, au style enlevé empreint d’humour et de dérision, nous réserve son lot d’émotions : les personnages, attachants et touchants survivent aux drames de la guerre pour mieux vivre l’amour et l’amitié mais aussi la haine et le mépris.
Une plongée remarquable au cœur de la nature humaine où la petitesse comme le sublime se côtoient. Pierre Lemaitre nous régale ici avec un beau roman sur l’après-guerre. J’ai vraiment apprécié et je ne manquerai pas d’en reparler et de le recommander auprès des amis !

________________________________________________________